Newz, Wealth Management

Le bon côté des offshore leaks

En ce lundi, apportons un brin d’optimisme à ce panorama si morose:

Ce matin, mon collègue est d’une bonne humeur suspecte. Il faut dire qu’il travaille principalement avec des apporteurs d’affaires qui raffolent de structures offshore, soit pile dans la tendance printemps-été 2013.

Je le piège donc à la machine à café pour en savoir plus. cela m’a coûté un Volluto pour qu’il me raconte que l’un d’entre eux l’avait contacté il y a quelques semaines, afin de connaître les coûts de l’une d’entre elles (ce n’est pas quelque chose dont les banques font la promotion, mais ce sont les apporteurs ou avocats qui connaissent parfaitement ces outils qui viennent demander leur mise en place). L’information qu’il a reçue lui a déplu: “Comment? 4’000 par année? Mais c’est du vol! Ailleurs on me les propose pour la moitié! Mon client ne voudra jamais, JAMAIS travailler avec vous!”
Mon collègue a bien essayé de lui expliquer que la différence de coût était directement liée à la qualité du service et la confiance, ce à quoi il a rétorqué “pour taper une feuille à la machine et aller la faire tamponner, pas besoin de tout ça; oubliez ce prospect, et moi par la même occasion pendant un moment!”

Un moment, c’est relatif. Ce week-end, cet apporteur à écrit un long mail d’excuses à mon collègue (au fait, c’est le même qui trompe sa femme avec une temporaire) en lui disant qu’il comprenait maintenant l’importance de traiter avec des contreparties de confiance et de premier ordre, même si cela impliquait des coûts plus élevés et que “if you pay peanuts, you get monkeys”.

Du coup, mon collègue est toujours dans la course pour cette nouvelle ouverture de compte (si, si… Ça existe encore) s’il savait qui c’était, il pourrait remercier les 2-3 employés malveillants qui sont soit disant à l’origine des offshore leaks. Elles ne risquent pas de durer encore des années ces pratiques, mais lui est de ceux qui réfléchissent à très court terme, son signe du zodiaque australien c’est l’autruche et ça m’étonnerait que ce soit lui, le last banker standing…

Advertisements
Standard

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s